"Univers singuliers"

Création

La création « Univers Singuliers » part de la réflexion sur l’identité de chacun, comment elle se crée, elle est perçue, comment chacun se définit par son langage, par ses choix, par son monde intérieur et ses perceptions.

 

 

 

 

 

Au cœur d’une danse

L’identité fleurissante d’une humanité fragile

Au cœur troublant, Au corps frémissant

  

Une rencontre,

Au cœur de soi

Comme l’être de ce corps poussant vers le dehors

L’identité naissante ou absente ?

D’une sagesse ou d’une fougue

A la recherche de soi…

 

Quel est le sens d’être une femme ? Un homme ?

En ce temps ? En ces êtres ?

Ou de n’être perçu que comme des êtres extraodinaires ?

Fleurissant hors des sens d’une identité

Encore trop réprimée…

 

En partageant ta lueur,

Je ne cesse de penser

Qu’au-delà des mots

Existe un sens caché

Que ton être intérieur

Riche de complexité

Est prêt à éclore

De toutes les couleurs

De son univers singulier.

 

   

En collaboration avec les ateliers du CEC de la Vénerie

Le  Bureau International Jeunesse

La maison de quartier Malibran

la Commission Européenne

Transe-en-danse ASBL

et la Commune d'Ixelles

 

                      

 

                          
  

                           

Nouvelle création "De l'autre côté de la porte..."

La mort tel un rappel à vivre pleinement chaque instant, elle m’invite à aimer la vie, à apprécier ce véhicule corporel englobant mon être au-delà du visible, à honorer le parcours traversé de mes ancêtres, à apprendre des générations précédentes. Celles-ci sont porteuses de l’énergie du chemin parcouru de notre humanité.

Je ressens l’immensité du ciel, la force de vie englobant tous les êtres.

La porte serait-elle déjà au cœur de nous-même, à un petit endroit gardé secret

Vie, aime, rêve, grandi car tu as un temps donné sur Terre et celui-là t’appartient. »[1]



[1] Texte de Frédérique Joye